Viennoises au chocolat, une gourmandise au goût de l’enfance

| Boulangerie, Brioches et Viennoiseries


Vous connaissez l’expression « comfort food » ? C’est quelque chose que l’on aime manger parce que ça nous fait du bien, ça nous réconforte et ça nous rappelle de bons souvenirs. Ces gourmandises pour lesquelles on serait prêts à craquer en toute occasion ont souvent une odeur, une saveur particulière, celle de l’enfance.

Pour moi, l’un de ces souvenirs gourmands est une sorte de petite brioche remplie de chocolat que ma mère préparait pour nous le week-end.
Bien entendu, ma mère n’a jamais noté ses recettes nulle part, et elle est aujourd’hui incapable de se souvenir des proportions ou des ingrédients. C’est donc sans relâche que je teste toutes les recettes de brioches, pains au lait et autres viennoiseries, en quête du goût de mon enfance.
Voici la recette qui à ce jour s’en rapproche le plus, et qu’en ce dimanche ensoleillé j’ai pris plaisir à réaliser avec mes petits chefs qui adorent jouer avec la pâte. J’espère qu’elle vous plaira aussi.

Les quantités de cette recette sont pour une douzaine de brioches individuelles. Vous pouvez les conserver quelques jours, elles seront délicieuses réchauffées le lendemain, si toutefois il vous en reste!

La recette pour 12 viennoises individuelles

500 gr de farine (T55 ou T45)
25 cl. de lait entier (soit 250 gr)
1/2 cube de levure de boulanger fraîche (ou 2 cuillers à café de levure de boulanger sèche)
1 oeuf plus 1 jaune pour la dorure
80 gr de sucre
10 gr de sel
70 gr de beurre
90 gr de pépites de chocolat

Préparez tous les ingrédients et gardez-les à température ambiante.
Délayez la levure dans le lait tiède.
Ajoutez la farine tamisée, le sucre, l’oeuf et le sel.
Pétrissez environ 10 minutes jusqu’à ce que la pâte forme une boule qui se décolle des parois du bol.
Incorporez alors le beurre ramolli en morceaux et continuez à pétrir jusqu’à incorporation complète. La pâte doit être souple, lisse et pas trop collante.
Rajoutez un peu de farine si nécessaire.

Couvrez d’un linge humide et laissez lever pendant 1h.
Après cette première pousse, soulevez la pâte pour la faire retomber et la rabattre.
Laissez-là à nouveau lever pendant 1h.

Déposez enfin la pâte sur un plan de travail fariné.
Incorporez les pépites de chocolat (comptées équitablement par vos enfants s’ils participent, sinon tout d’un coup, ça marche très bien aussi)
Divisez en une douzaine de pâtons.
Formez des petites boules et laissez-les reposer encore une dizaine de minutes avant de les badigeonner de dorure.

Enfournez environ 15 min dans un four préchauffé à 200 degrés.

Mon astuce
Pour faire lever la pâte à tous les coups, placez votre bol dans votre four préchauffé à chaleur minimum. Prenez bien soin de l’éteindre au moment où vous y placez la pâte.
Elle gonflera ainsi plus rapidement et sans risque de courant d’air.
Assurez-vous cependant que la pâte soit froide avant d’y incorporer les pépites, elles risqueraient de commencer à fondre avant la cuisson. J’ai tenté l’expérience, les viennoises ne sont pas moins bonnes mais bien moins présentables…

Et vous, quelle est la gourmandise qui vous rappelle votre enfance?

0 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × quatre =